Valérie Pécresse s’engage à fournir 5 millions de tests en Île-de-France


Ces tests sérologiques seront à disposition des entreprises, associations et collectivités franciliennes, via la centrale d’achat régionale.

Valérie Pécresse (au centre) lors de sa visite, vendredi, de l’Esat de Villiers-le-Bel, qui conditionne les tests commandés par la région Île-de-France.
Valérie Pécresse (au centre) lors de sa visite, vendredi, de l’Esat de Villiers-le-Bel, qui conditionne les tests commandés par la région Île-de-France. MARTIN BUREAU/AFP

Valérie Pécresse s’engage à fournir 5 millions de tests aux Franciliens. La présidente d’Île-de-France développe sa stratégie de déconfinement en s’appuyant sur plusieurs outils. Après l’incitation au télétravail et le renforcement de la sécurité sanitaire dans les transports, elle défend désormais une politique volontariste sur le terrain du dépistage.

Vendredi, lors d’un déplacement dans un atelier du Val-d’Oise où l’on conditionne des tests, l’élue a rappelé son ambition. Elle sait que les autorités sanitaires françaises n’ont pas encore validé le dépistage massif mais elle s’appuie les préconisations de l’Organisation mondiale de la santé et de l’OCDE pour armer la région la plus exposée du pays.

Est-ce une manière de mettre la pression sur le gouvernement, alors que la doctrine gouvernementale devrait être dévoilée lundi? «La région a toujours voulu anticiper. Nous avons été en première ligne sur les masques et aujourd’hui nous ne voulons pas être pris au dépourvu. Nous devons être

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 76% à
découvrir.

Abonnez-vous : 1€ le premier mois

annulable à tout moment



Source link

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*